Sacraments

Reconciliation

Le sacrement de Réconciliation

Nous sommes pécheurs. Nous sommes pécheurs et pardonnés. Nous ne sommes pas blasés d’entendre ce pardon. Et nous ne falsifions pas l’opération en estimant (avant ou pendant la faute) que nous serons de toute façon pardonnés. Nous ne le savons pas ; parce que le pardon est un acte toujours neuf, un événement, non une entité totalisante qui serait inerte et définitivement acquise. Un Dieu qui pardonne est un Dieu vivant. Demander pardon devant un représentant du Christ nous incline à savoir mieux prier et demander à Dieu la force de ne plus recommencer.